Oui. La consommation d’eau associée à nos activités représente 2 % de notre empreinte totale. Ce chiffre est réparti presque équitablement entre la consommation directe (principalement pour l’utilisation dans les bâtiments, le refroidissement, l’aménagement paysager et la production d’eau pure pour la production) et la consommation indirecte (liée à la production de l’électricité que nous utilisons dans nos locaux). 

Nous utilisons l’Aqueduct Water Risk Atlas, de l’Institut des ressources mondiales (World Resources Institute), pour évaluer les risques liés aux sites et identifier les régions soumises à un stress hydrique. HP prend des mesures au niveau des investissements, veille à un aménagement paysager durable, fait évoluer ses infrastructures et réutilise les eaux usées domestiques afin de réduire sa consommation d’eau et accroître le recyclage de l’eau sur ses sites. Nous nous engageons, au niveau interne comme externe, à trouver des démarches créatives sur les problématiques liées à l’eau au sein de l’entreprise.

En 2019, nous avons consommé 2 930 000 m3 d’eau en tout, soit 14 % de moins par rapport à 2018. Cette réduction est attribuable à des projets en faveur de la rationalisation des ressources en eau et à la fin d’une fuite sur notre site de Corvallis, en Oregon. L’intensité de notre consommation d’eau par million de dollars de chiffre d’affaires net a baissé de 15 % entre 2018 et 2019. L’objectif de réduction de 15 % d’ici 2025 est donc atteint avec six ans d’avance. Nous avons réduit notre utilisation d’eau potable de 18 % en 2019 par rapport à 2015. 

HP a réutilisé 301 000 m3 d’eau1 dans le monde en 2019 pour des aménagements paysagers et des travaux de plomberie, soit l’équivalent de 10 % de sa consommation totale d’eau. Au cours de l’année, l’entreprise a également récupéré et utilisé 1 000 m3 d’eau de pluie pour refroidir les tours.

Pour en savoir plus sur les initiatives de HP en matière de gestion de l’eau, consultez le chapitre « Opérations » du Rapport Développement durable HP : www.hp.com/go/report.

1 Cette quantité correspond intégralement à des NEWater (eaux usées ultrapurifiées utilisées dans les opérations de fabrication à Singapour). L’eau de pluie n’est pas comptabilisée.