Le changement climatique est une menace mondiale qui frappera les populations les plus vulnérables et les moins responsables de ses causes. La science est claire à ce sujet : il est plus urgent que jamais d’agir. Les décisions que nous prenons en tant que société durant cette décennie critique auront un impact sur notre trajectoire tout au long du XXIe siècle et après.

Les entreprises jouent un rôle clé. Notre démarche de transition des activités de HP vers une économie plus efficace, circulaire et neutre en carbone répond aux impératifs liés aux changements climatiques et joue un rôle central dans notre stratégie de développement durable. Nous nous sommes fixés des objectifs ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans toute la chaîne de valeur pour encourager les progrès et l’évolution vers une économie équitable ne générant aucune émission carbonée.

La fabrication, la livraison et l’utilisation des produits et solutions HP nécessitent une quantité considérable de ressources naturelles et d’énergie. Notre empreinte carbone et hydrique couvre l’intégralité de notre chaîne de valeur, des fournisseurs1 aux opérations en passant par les millions de clients HP dans le monde. Nous publions un rapport Développement durable depuis 20 ans, nous avons été la première entreprise informatique mondiale à communiquer son empreinte carbone et parmi les premières à indiquer son empreinte hydrique. Nous continuons de mesurer et de gérer notre empreinte environnementale dans toute la chaîne de valeur, en cherchant en permanence à nous améliorer.


Efforts au niveau de la chaîne d’approvisionnement

Nos fournisseurs, qu’ils interviennent au niveau de la production ou à d’autres niveaux, sont des partenaires essentiels dans notre projet de transition vers une chaîne de valeur zéro carbone et économe en ressources.

Depuis plus de dix ans, nous travaillons en étroite collaboration avec nos fournisseurs pour les aider à améliorer leurs programmes environnementaux et à communiquer leurs avancées de manière transparente. Notre système de notation du développement durable joue un rôle essentiel pour définir des attentes, évaluer les performances de nos fournisseurs et générer sans cesse des améliorations.

Nous incitons nos fournisseurs à définir et atteindre leurs propres objectifs. Parmi les critères environnementaux que nous utilisons pour gérer nos fournisseurs figurent des objectifs de réduction des GES définis à partir de données scientifiques et la vérification par un tiers des émissions de GES. Pour étendre notre influence au sein et au-delà de notre secteur, nous combinons nos efforts en matière de définition des objectifs d’émissions et de réduction des GES à ceux d’autres grandes entreprises.

Nous revoyons régulièrement nos attentes à la hausse afin de générer constamment des améliorations. Pour évaluer ses fournisseurs, HP utilise certains critères de gestion environnementale, notamment : des objectifs de réduction des GES définis à partir de données scientifiques, la vérification par un tiers indépendant des déclarations d’émissions de GES, la publication d’un rapport de développement durable sur le modèle du GRI, la communication transparente d’informations environnementales clés (émissions de GES, consommation énergétique, utilisation d’énergies renouvelables et gestion de l’eau) par l’intermédiaire du CDP.

Dans le cadre de son adhésion au CDP Supply Chain, HP demande à 98 % des fournisseurs assurant la production, ainsi qu’aux fournisseurs stratégiques hors production de communiquer les données qualitatives et quantitatives clés concernant leur gestion et leurs impacts environnementaux. Parmi les informations demandées : les émissions de GES et les objectifs de réduction, la consommation énergétique totale et la part d’énergies renouvelables, les prélèvements d’eau, les risques et la gouvernance liés au climat et à l’eau.

En 2008, HP était la première grande entreprise informatique à publier des données concernant les émissions totales de gaz à effet de serre de sa chaîne d’approvisionnement. Nous continuons de faire en sorte de nous améliorer dans ce domaine, notamment en nous fixant des objectifs. Réduire l’intensité des émissions de GES est un des trois objectifs de HP au niveau de sa chaîne de valeur validés par l’initiative Science Based Targets. WWF a publiquement soutenu cet objectif2, confirmant la rigueur de notre processus d’établissement des objectifs.

En 2020, nous avons continué de nous engager auprès de nos fournisseurs pour encourager un changement positif. À titre d’exemple, nous avons dispensé une formation précisant nos attentes en matière de protection de l’environnement et expliquant comment elles sont liées à notre système de notation du développement durable.

Nous avons aussi travaillé avec d’autres organisations pour accélérer les améliorations intersectorielles :

  • HP a collaboré avec la Responsible Business Alliance (RBA) pour actualiser son Code de conduite en y précisant ses modalités de définition des objectifs et de reporting en relation aux émissions de GES.
  • En collaboration avec la Renewable Energy Buyers Alliance, nous avons encouragé l’utilisation de l’énergie renouvelable dans les chaînes d’approvisionnement.
  • Nous avons poursuivi nos efforts de renforcement de capacité, notamment par le biais d’un webinaire commun avec d’autres entreprises et le CDP sur le thème de la gestion de l’eau et du reporting chez les fournisseurs.
  • HP et d’autres leaders technologiques ont envoyé un courrier commun aux principaux membres de la chaîne d’approvisionnement informatique afin d’affirmer leurs attentes en matière de protection de l’environnement.

Notre Energy Efficiency Program (Programme d’efficacité énergétique) en Chine et Asie du Sud-Est, mis en œuvre en collaboration avec des ONG comme BSR, le Natural Resources Defense Council (NRDC), le World Resources Institute et WWF, permet aux fournisseurs de renforcer leurs capacités, de trouver des manières d’améliorer l’efficacité énergétique, et d’envisager l’utilisation d’énergies renouvelables.

Pour améliorer l’efficacité, réduire les dépenses, et limiter les impacts négatifs sur l’environnement, nous nous efforçons d’optimiser notre réseau logistique en regroupant les expéditions, en identifiant de nouveaux itinéraires et en expédiant directement aux clients ou centres de distribution locaux. Les fournisseurs qui assurent le transport des produits HP sont tenus d’utiliser un outil de suivi des émissions dans la chaîne logistique, Global Logistics Emissions Framework, afin de standardiser le calcul des émissions.

Nous continuons de confier les prestations de transport à des partenaires SmartWay pour la totalité des produits expédiés par camion aux États-Unis et au Canada3. Le programme a pour but d’accroître l’efficacité du transport routier et de réduire les émissions de GES ainsi que les autres types d’émissions.


Efforts au niveau des opérations

Sur nos 168 sites dans 59 pays du monde entier, nous multiplions les efforts pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre (GES), notre consommation d’énergie et d’eau et nos déchets. Si les émissions de GES liées aux opérations de HP représentent 1 % seulement de son empreinte carbone globale, il s’agit du domaine sur lequel HP a le plus de contrôle et d’influence. C’est donc dans cette sphère que HP a la possibilité d’avoir un impact immédiat. Le fait de rendre nos activités durables reflète les valeurs que nous traduisons par des actes, et met en évidence des pratiques pionnières dans le secteur servant d’exemple pour les employés, clients, fournisseurs, visiteurs et toutes les autres personnes.

La plupart des émissions de GES liées à nos opérations sont dues à l’énergie consommée pour alimenter nos structures. Pour économiser de l’énergie, progresser par rapport à nos objectifs et réduire notre impact sur le climat :

  • nous prenons des mesures drastiques pour réduire notre consommation énergétique par le biais de projets d’optimisation et d’amélioration de l’efficacité ;
  • nous augmentons la quantité d’électricité renouvelable produite sur site ;
  • nous achetons de l’électricité renouvelable produite en externe, notamment par le biais de crédits REC, de fournisseurs d’électricité verte et d’accords d’achat d’énergie.

Durant presque tout 2020, nos bâtiments non essentiels ont été fermés en raison de la pandémie de COVID-19, et les restrictions d’accès nous ont empêchés de mettre œuvre un grand nombre de nos projets d’économie d’énergie. Nos équipes ont placé ces bâtiments dans des conditions d’inoccupation, utilisant l’éclairage d’urgence et fixant des plages de températures plus larges qu’en temps normal.

Malgré la mise à l’arrêt des projets d’investissement en 2020 suite à la pandémie, notre volonté de favoriser l’efficacité opérationnelle et les économies lors du remplacement de nos équipements reste inchangée. En 2021, nous mettons en œuvre des initiatives d’économie d’énergie telles que des projets de rétro-commissionnement, d’optimisation d’installations de refroidissement, de réaménagement de bâtiments intelligents, d’utilisation de commandes d’éclairage numériques et de remplacement de systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation.

Parmi les sources d’électricité renouvelable en 2020 : sources certifiées REC et IREC (88,3 %), achats directs (10,1 %), énergie renouvelable produite sur site et accords sur l’achat d’énergie sur site (1,6 %). Grâce à ces achats, nous avons de nouveau atteint notre objectif d’utiliser 100 % d’électricité renouvelable aux États-Unis et fait avancer le marché international des énergies renouvelables.

Dans la lignée de nos précédentes initiatives d’énergie renouvelable, telles que la toiture solaire de notre siège de Palo Alto, nous avons conclu deux accords d’achat d’énergie solaire sur site en 2020. Le premier, dans notre usine de Corvallis, dans l’Oregon, produira environ 495 MWh à l’année.Le second, dans notre usine de Penang, en Malaisie, produira environ 4 000 MWh à l’année, l’équivalent de 9 % de la consommation électrique annuelle du site.

Pour contribuer plus efficacement aux actions menées dans notre secteur d’activité et dans le privé, nous adhérons à plusieurs regroupements mondiaux et nationaux :

  • Début 2019, nous étions parmi les premières entreprises à signer la déclaration des Renewable Thermal Energy Buyers (« Acheteurs d’énergie thermique renouvelable »).
  • En 2018, nous sommes devenus l’un des plus importants utilisateurs d’énergie verte parmi les partenaires technologiques et de télécommunications du Green Power Partnership Program de l’EPA, aux États-Unis.
  • En 2016, nous avons rejoint le RE100, emmené par The Climate Group.
  • En 2015, nous avons signé les principes des Corporate Renewable Energy Buyers.

Afin de réduire les émissions, nous mettons à la disposition de nos employés des solutions de transport à faible impact grâce à une collaboration avec des prestataires de services de transport, à des outils de planification et à des initiatives telles que le programme de covoiturage Zipcar à notre siège à Palo Alto. Grâce au covoiturage, tous les employés n’ont pas besoin de posséder un véhicule. HP est l’un des 10 membres fondateurs d’EV100, une initiative pour le climat lancée en 2017 en vue de promouvoir l’adoption de véhicules électriques dans le monde. Nous nous sommes engagés à installer, dès que c’est possible, des infrastructures pour véhicules électriques dans tous nos sites à l’échelle internationale d’ici 2040.


Efforts au niveau des produits et des solutions

Nous aidons nos clients à inventer l’avenir en leur proposant des produits et des services innovants favorisant la mise en place d’une activité de plus en plus circulaire. Notre objectif est de mettre en place une économie totalement circulaire fondée sur des modèles de service qui aura un impact sur tous les aspects de notre activité. Afin de limiter l’impact sur l’environnement, nous multiplions les efforts visant à mettre en place la réutilisation des produits et des pièces, l’utilisation exclusive de matériaux recyclés ou renouvelables dans nos produits et l’élimination des substances potentiellement dangereuses. Nous étendons la durée de vie de nos produits grâce à l’entretien, à des mises à niveau, à la réparation et à des modèles économiques innovants axés sur les services. En fin de vie, nous faisons en sorte de réutiliser ou récupérer tous les produits. À cet égard, nous aspirons à mettre en place dans nos usines des processus faisant uniquement appel aux énergies renouvelables et ne produisant aucun déchet.

Dans le cadre de nos efforts visant à rendre notre activité plus circulaire, nous avons évalué début 2021 nos performances à l’aide de l’outil Circulytics de la Fondation Ellen MacArthur (EMF). Mis au point par l’EMF dans le but d’accélérer la transition vers une économie circulaire, cet outil offre aux entreprises un système complet de mesure de la circularité. L’évaluation nous a permis d’obtenir de solides données de référence concernant notre activité et confirmé les domaines dans lesquels nous devons centrer notre activité. Nous prévoyons de refaire cette analyse tous les ans de façon à informer notre approche et à obtenir des progrès plus rapides.

Nous appliquons des principes de conception circulaire rigoureux pour optimiser nos progrès et nous continuerons d’innover dans toute notre offre de produits et à travailler avec nos fournisseurs et distributeurs pour améliorer notre circularité.

HP utilise les analyses du cycle de vie (ACV) et l’empreinte carbone4 pour quantifier les impacts de ses produits sur l’environnement, étudier les alternatives possibles et viser les améliorations de performances des produits qui apportent le plus de valeur aux clients et à l’entreprise. Nous avons réalisé des ACV et calculé l’empreinte carbone de centaines de produits au cours des dernières années afin de couvrir toutes nos gammes de produits. Dans un contexte où HP développe et élargit ses modèles de services (solutions circulaires), nous continuons à analyser et quantifier leur potentiel de réduction des impacts environnementaux, favorisant ainsi une transition vers une économie circulaire et sans émissions carbonées. En 2020 :

  • Nous avons réalisé et actualisé 38 analyses du cycle de vie (ACV) des ordinateurs de bureau, imprimantes DesignJet, scanners et imprimantes professionnelles HP.
  • Nous avons calculé l’empreinte carbone de 117 produits HP professionnels neufs (ordinateurs de bureau, ordinateurs portables, tablettes, stations de travail, clients légers, ordinateurs tout-en-un et écrans) afin de mieux comprendre leurs performances et d’obtenir des données pour améliorer leur conception.
  • Nous avons entamé le développement d’un outil d’évaluation de l’impact environnemental tout au long du cycle de vie pour les utilisateurs de la solution Indigo Flexible Packaging, afin d’établir et comparer différents scénarios de production d’emballages flexibles avec la presse numérique HP Indigo 25K.
  • Nous avons quantifié les avantages environnementaux associés au recyclage des consommables authentiques de HP par le biais du programme Planet Partners. Les clients pourront générer sur le site Web Planet Partners un rapport personnalisé portant sur la composition des matériaux et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • Nous avons réalisé une étude de l’empreinte carbone et du flux des matériaux de l’organisation d’Assistance client de HP, obtenu des informations de référence sur la mise en place d’une économie circulaire et sans émissions de carbone afin d’identifier les domaines sur lesquels concentrer notre action et améliorer la pertinence de nos prises de décision et de nos investissements.
  • Nous avons comparé les pièces métalliques fabriquées par les moyens traditionnels pour produire les imprimantes grand format HP DesignJet T3600 avec les alternatives en plastique créées sur les imprimantes 3D HP Jet Fusion. Les pièces en plastique peuvent réduire jusqu’à 74 % les émissions de GES, voire jusqu’à 87 % en cas d’utilisation d’énergie renouvelable.

Utiliser les produits et matériaux plus longtemps

Les produits HP sont conçus pour durer et être faciles à réparer, de sorte qu’ils puissent être utilisés pendant aussi longtemps que possible.

Les produits HP sont aussi souvent reconnus pour leur durabilité et leur réparabilité. Nous proposons des services d’optimisation, de maintenance et de renouvellement qui étendent la durée de vie des produits, tirent plus de valeur des ressources naturelles et réduisent l’impact sur l’environnement.

Les solutions de service HP sont conçues pour augmenter la valeur apportée aux clients grâce à un impact réduit sur l’environnement et à une baisse des investissements. Les clients bénéficient ainsi des dernières technologies tandis que HP gère les parcs d’appareils. Cette relation continue est source d’informations précieuses sur le comportement et les besoins des utilisateurs. Nos offres de services incluent l’entretien courant qui contribue à améliorer la longévité du matériel et à réduire les déchets. Ce modèle entraîne aussi une baisse des émissions de GES du fait de la réduction du nombre d’expéditions individuelles de produits et des visites en magasin.

Lorsque nos produits arrivent en fin de vie, nos programmes de réparation, de réutilisation et de recyclage permettent de réutiliser les produits et les matériaux afin de les maintenir le plus longtemps possible à un niveau de valeur élevé. Ce circuit fermé permet de réduire la production de déchets et donne une seconde vie aux matériaux et aux produits. Ces efforts s’inscrivent dans notre démarche de transition vers un modèle circulaire plus rationnel concernant l’utilisation des matériaux.

Créer un avenir sans émissions carbonées

L’empreinte carbone et hydrique de HP est majoritairement imputable à l’énergie consommée lors de l’utilisation de ses produits. Pour aider les clients à consommer moins d’énergie et à produire moins de gaz à effet de serre, les solutions de service HP sont conçues pour augmenter la valeur qui leur est apportée grâce à un impact réduit sur l’environnement et à une baisse des investissements. Plusieurs indicateurs sont utilisés pour évaluer les progrès et améliorer les performances.

Les émissions de GES associées à l’utilisation des produits ont conduit à la production de 15 800 000 tonnes d’équivalent CO2 en 2020, soit 35 % de notre empreinte carbone totale. La diminution de 13 % des émissions absolues générées par l’utilisation des produits par rapport à 2019 a été due à une augmentation combinée de 7 % de la consommation électrique des systèmes personnels et des imprimantes livrés en 2020.

Réduire les déchets et utiliser les matériaux de manière responsable

Pour passer à une économie circulaire et sans émissions carbonées, il est nécessaire de créer le plus de valeur possible à partir des matériaux. Nous nous efforçons d’éliminer les déchets grâce à une conception innovante et à une fabrication efficace, et de créer des produits de qualité durables et réparables. Nous visons une chimie plus verte via des alternatives plus sûres et nous augmentons la part des composants recyclés et renouvelables de nos produits. Nous utilisons les matériaux judicieusement afin qu’ils puissent circuler efficacement et de manière responsable dans l’économie.

HP fait partie des signataires de l’engagement mondial pour une nouvelle économie des plastiques de la Fondation Ellen MacArthur (EMF), qui a pour objet d’éliminer à la source la pollution plastique. Notre approche générale concernant les matériaux utilisés dans nos produits et emballages repose sur les trois principes fondamentaux de cet engagement : éliminer, innover et faire circuler.

En 2020, nous avons utilisé 942 000 tonnes5 de matériaux dans nos produits et emballages, soit 5 % de moins qu’en 2019. Cette diminution est principalement due à la transition vers des imprimantes plus légères mieux adaptées à l’impression à domicile et à une baisse des ventes de papier. Sur la totalité des matériaux utilisés en 2020, 41 % étaient du plastique recyclé ou des fibres recyclées ou certifiées.

Régénérer les systèmes naturels

Par définition, une économie circulaire est régénérative et a pour mission de dissocier la croissance de la consommation de ressources limitées. Pour faire face aux défis environnementaux considérables qui nous attendent, il faut toutefois voir au-delà de notre chaîne de valeur afin de renforcer activement les systèmes naturels dont nous dépendons tous. Ceci passe par l’établissement de collaborations au sein et entre les secteurs, entre les entreprises, les gouvernements, les ONG, les universités, etc.

En 2016, HP a lancé un programme ambitieux destiné à lutter contre la pollution du plastique rejeté dans l’océan en Haïti. En partenariat avec la First Mile Coalition et avec nos partenaires fournisseurs, nous avons mis en place une chaîne d’approvisionnement autosuffisante en Ocean Bound Plastic qui contribue à l’économie circulaire et ouvre des opportunités de revenus et de formations sur le plan local. Depuis 2016, ces efforts ont permis de transformer plus de 771 tonnes de matières plastiques (plus de 60 millions de bouteilles) et de les détourner des cours d’eau et des océans.

En octobre 2018, HP a rejoint NextWave Plastics, l’initiative collaborative en libre accès encourageant d’importantes entreprises technologiques et de la grande consommation à constituer le premier réseau mondial de chaînes d’approvisionnement en déchets plastiques voués à être rejetés dans l’océan. Le groupe s’est fixé pour objectif de faire en sorte d’éviter qu’au moins 25 000 tonnes de plastique, soit l’équivalent de 1,2 milliard de bouteilles d’eau à usage unique, ne soient rejetées dans l’océan d’ici fin 2025. En 2020, les membres de NextWave étaient parvenus à détourner quelque 1 356 tonnes de plastique de l’océan, avec HP en tête.

En 2020, HP a annoncé figurer parmi les membres fondateurs d’Ocean Plastics Leadership Network, une communauté impliquée dans la lutte contre la pollution au plastique dans l’océan.

À l’automne 2019, HP s’est engagé à soutenir les efforts WWF à hauteur de 11 millions de dollars afin de reboiser en partie les forêts menacées de la côte atlantique brésilienne et d’améliorer la gestion des foresteries publiques et privées chinoises, ceci dans le but de restaurer, protéger et mettre en place la gestion responsable de 81 000 hectares de forêts. Grâce à cette collaboration, nous contribuons aussi au développement d’objectifs fondés sur des preuves scientifiques pour les forêts, afin de fournir plus d’informations sur la quantité et la qualité des forêts devant être aménagées dans les régions clés pour protéger la résilience des écosystèmes.

En novembre 2019, nous avons lancé le programme HP Sustainable Forests Collaborative pour soutenir notre stratégie en faveur d’une impression respectueuse des forêts. Ce programme devrait nous aider à concrétiser notre vision d’une division HP Consumer Printing mondiale favorisant activement la protection des forêts d’ici 20256.

Consultez la politique de HP pour le climat : http://www8.hp.com/us/en/hp-information/global-citizenship/governance/policies.html.

Pour plus d’informations sur notre stratégie, nos efforts de collaboration pour le climat et nos résultats, consultez le Rapport Développement durable HP 2020 : www.hp.com/go/report.



1 Les données présentées dans cette section concernant l’empreinte carbone et hydrique liée à nos fournisseurs sont calculées à partir d’estimations issues d’analyses du cycle de vie des produits qui englobent l’extraction des matériaux, la fabrication et le transport des produits. Les données sur les émissions de GES et la consommation d’eau présentées page 53 reposent sur une méthodologie différente.

Voir HP Announces Supply Chain Goals to Enhance Environmental and Social Impact.

3 En raison de la pandémie de COVID-19, il est arrivé à de rares occasions que les partenaires SmartWay ne soient pas disponibles en 2020.

4 Nous calculons les empreintes carbone des produits (sous-ensemble de l’analyse du cycle de vie) pour la totalité des ordinateurs de bureau, ordinateurs portables, tablettes, stations de travail, clients légers, ordinateurs tout-en-un et écrans professionnels HP afin de comprendre les performances des produits individuels et de nos gammes en général. Ces outils permettent de calculer les émissions de GES totales liées à un produit sur toute sa durée de vie, et comptabilisent les émissions associées à l’extraction des matériaux, la fabrication, la distribution, l’utilisation et la gestion de la fin de vie du produit. Pour déterminer et déclarer l’empreinte carbone de nos systèmes personnels, nous extrapolons ces résultats pour qu’ils soient représentatifs de 99 % des ventes totales de systèmes personnels (par unité et par chiffre d’affaires) au cours de l’année de référence.

5 Ces données n’incluent pas les produits suivants ou leurs emballages : produits professionnels, industriels ou d’impression 3D ; scanners accessoires pour systèmes personnels vendus séparément ; pièces de rechange ; ou poids de l’encre et du toner dans les cartouches.

Le cadre Forest Positive de HP va plus loin que les programmes d’approvisionnement en fibres durables HP déjà en place. Il comprend des partenariats avec des ONG visant à protéger les forêts, à améliorer la gestion forestière responsable et à aider à développer des Science Based Targets (SBT) pour les forêts. Notre vision est que l’impression avec HP protègera les forêts indépendamment de la marque de papier privilégiée par les clients. Ceci s’applique à toute la base installée des imprimantes grand public HP.