HP aspire à un monde où les matériaux et substances chimiques utilisés dans ses produits et opérations sont inoffensifs. Depuis plus de vingt ans, nous agissons pour faire avancer le secteur de l’électronique et promouvoir des alternatives moins nocives aux produits chimiques préoccupants.

HP s’engage à respecter toutes les lois et réglementations applicables, y compris les exigences relatives à la limitation de certaines substances en vertu de la directive RoHS. Le choix des matériaux et produits chimiques utilisés dans nos produits, emballages et processus de fabrication se fait conformément à la Politique HP de gestion des produits chimiques et des matériaux. Cette politique s’applique à tous les employés, à toutes les branches et à tous les fournisseurs de HP partout dans le monde.

HP a plaidé en faveur d’une législation visant à restreindre l’utilisation du PVC, des BFR et des phtalates car, même si des alternatives ont été identifiées pour la plupart des utilisations, des obstacles à l’adoption subsistent, notamment un coût plus élevé ou une disponibilité limitée. Si aucune restriction n’est mise en place sur le plan réglementaire, les alternatives moins dangereuses ne pourront pas être adoptées de manière généralisée. Voici quelques exemples d’action de HP dans ce domaine.

  • Plaidoyer en faveur de l’ajout du PVC et des BFR dans la liste des produits concernés par la loi relative à la réduction des substances dangereuses (RoHS), HP étant l’une des rares entreprises à plaider pour des restrictions portant sur le PVC.
  • Soutien important apporté à la méthodologie de l’UE relative à la limitation future des substances, ce qui a entraîné l’adoption d’une méthodologie pratique pour sélectionner les substances ; le recours à cette méthodologie a permis de classer le PVC comme priorité de troisième niveau pour les futures restrictions RoHS.
  • Plaidoyer en faveur des matériaux à faible teneur en halogène1 pour la directive européenne RoHS 3.
  • Action de défense ayant abouti à la limitation du phtalate de diisobutyle (DIBP) ainsi que du phtalate de bis (2-éthylhexyle) (DEHP), du phtalate de dibutyle (DBP) et du phtalate de butyle et de benzyle (BBP) afin d’éviter des substitutions fâcheuses.

Consultez notre chronologie des étapes de la chimie verte : https://h20195.www2.hp.com/V2/getpdf.aspx/c06048911.pdf.

La Politique HP de gestion des produits chimiques et des matériaux est disponible sur http://www8.hp.com/us/en/hp-information/global-citizenship/governance/policies.html.

Voir la Norme commune JEDEC/ECA : définition de « faible teneur en halogène » pour les produits électroniques