Oui. Bien que nos installations à travers le monde ne génèrent pas de grandes quantités de déchets, nous appliquons une politique globale de « réduction, réutilisation et recyclage » qui favorise l’orientation de toute notre entreprise vers une économie circulaire. Nous réutilisons dans la mesure du possible l'équipement électronique ou nous le recyclons de manière responsable par le biais des mêmes programmes que ceux proposés à nos clients.


HP a généré 29 500 tonnes de déchets non dangereux en 2017, en hausse de 6 % par rapport à 2016, principalement en raison de l'augmentation de la fabrication. Nous avons atteint un taux de réacheminement des décharges de 90,9 %, et utilisons cette méthode uniquement en dernier recours.


Nous avons généré 5 410 tonnes de déchets dangereux en 2017, soit une baisse de 3 % par rapport à l'année précédente. La plupart des déchets dangereux que nous produisons sont des liquides provenant des installations de fabrication d'encre. Ces sites de fabrication favorisent des options de gestion des déchets avec un faible impact environnemental et n'utilisent la mise au rebut qu'en dernier recours. Bien que la fabrication d'encre soit une source de déchets dangereux, les cartouches d'encre HP utilisées par les clients et dans nos bureaux peuvent être recyclées et sont considérées comme non dangereuses sur de nombreux marchés parmi les plus importants pour nous.


Pour en savoir plus sur les déchets générés suite aux activités de HP, consultez la section Activités du rapport HP sur l'impact durable sur le site Web www.hp.com/go/report.